ACCUEIL

lundi 4 septembre 2017

Believe in Africa

« Believe in Africa »: les femmes, clé du succès de l’Afrique 
Quelques 250 congressistes sont attendus à la conférence internationale « Femmes et Agriculture en Afrique », prévue du 11 au 13 septembre à Marrakech. Trois jours d’immersion que nous offre « Believe in Africa » pour renforcer et exploiter les opportunités pour les femmes africaines et transformer le secteur agricole africain en entreprises viables.climat, économie.
http://actuelles.ma/blog/6472-6472/





De nombreuses thématiques seront au centre des débats de « Believe in africa« .  La première s’articulera autour du thème « Les femmes africaines sont les forces vives de la production agricole à travers le continent. Il est donc judicieux que la conférence «Believe in Africa Day» attire l’attention sur le rôle important des femmes dans l’agriculture et le développement durable en Afrique », explique Dr. Mima S. Nedelcovych, Président & CEO of the Initiative for Global Development (IGD). Les femmes, point central de la Révolution Verte, traiteront de la vulnérabilité de l’agriculture africaine face aux changements climatiques et le rôle des femmes en tant que partie prenante dans ce changement.
« Nourrissez l’Afrique, nourrissez le monde »  est le deuxième thème de cette conférence. L’objectif recherché par ces mesures étant le renforcement de la productibilité et l’amélioration de la compétitivité pour assurer la sécurité alimentaire locale et favoriser l’export. « La stratégie du Plan Vert promu par le Maroc est un bel exemple que les participants auront l’opportunité de découvrir et d’en apprécier les résultats », souligne Mme Kwemo. « La croissance axée sur l’agriculture est le moteur économique qui va propulser l’Afrique, mais l’autonomisation des femmes est primordiale. Ils sont la clé du succès de l’Afrique », indique M.C.D. Glin, Président & CEO, U.S. African Development Foundation partenaire de Believe in Africa
Sans énergie, ni eau…
Point d’agriculture sans eau ni énergie. Et, c’est cette problématique qui sera discutée lors du troisième atelier, intitulé « Libéralisation de l’accès à l’énergie et la démocratisation de l’accès à l’eau ». L’agriculture est souvent liée dans de nombreux pays à la production artisanale. Elle en constitue même un complément. D’où l’idée de traiter de ce sujet dans le cadre du quatrième atelier qui porte comme intitulé « Moderniser l’approche du secteur de l’artisanat, impliquer la société civile et promouvoir l’indépendance socio-économique des femmes ».
Une importante couverture presse internationale
Tous ces éléments ne sont réellement optimisés qu’avec la disponibilité des infrastructures et la technologie nécessaires, d’où l’importance des ateliers  » Investir dans l’infrastructure  » et « les femmes leader de la montée en puissance de la technologie en Afrique ». Les organisateurs ont confié la modération des ateliers aux représentants des médias  partenaires, tel que Forbes, BBC, France télévision, Afrique agriculture, Magfarah. «  Les médias sont parties prenantes dans ce congrès. Nous avons réussi à mobiliser des partenaires sur le plan international et nous discutons avec les médias nationaux qui portent un intérêt à cette thématique », ajoute Mme Kwemo.
Le sujet représente une grande actualité, compte tenu du nombre des femmes qui travaillent dans l’agriculture et l’importance du rendement agricole sur la sécurité, la stabilité et la paix au niveau du continent. Le Maroc a une longue et importante expérience dans le secteur agricole. Les participants pourront découvrir cette expérience et échanger autour des exemples réussis. Ils auront aussi l’occasion de développer des partenariats sud-sud. La journée du 11 septembre sera, par ailleurs, exclusivement consacré au Networking entre participants marocains et leurs homologues des autres pays participants.



http://actuelles.ma/blog/6472-6472/
Enregistrer un commentaire