ACCUEIL

vendredi 3 février 2017

Rabat,ville sûre et sans violence pour ses femmes et ses filles



Rabat,ville sûre et sans violence pour ses femmes et ses filles


La violence demeure très présente dans le quotidien des femmes et des filles au Maroc.Alors,Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture, c’est bien,mais Rabat,ville sûre et sans violence pour ses femmes et ses filles, c’est encore mieux! . Une excellente étude tant qualitative que quantitative a été dévoilée lors d’un séminaire consacré au thème "Rabat,ville sûre et sans violences".
http://actuelles.ma/?p=3010


"66% des cas de violence sexuelle et 53% des cas de violence physique à l'égard des femmes se sont produits dans des lieux publics ».C’est pourtant bien ce qui ressort du rapport de l’Observatoire National de violence à l’égard des femmes.
C’est en avril 2015 que Rabat est devenue la 21e ville à rejoindre l’initiative mondiale « Des villes sûres, sans violence à l’égard des femmes et des filles ». L’initiative, lancée en 2008 par ONU Femmes, vise à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles dans les lieux publics.Ce programme est né du constat que, dans les villes du monde entier, chaque jour, les femmes et les filles sont confrontées au harcèlement sexuel et autres formes de violences dans l’espace public (rue,parcs,marchés, chemins de l’école,transports publics,quartiers). "Cette violence limite leur accès à l’éducation, au travail et les empêche de participer de manière pleine et entière à la vie publique, à la vie politique et, en définitive, à l’exercice de leur citoyenneté ». Conscient de ce phénomène, la Commune de Rabat a initié ( Juin 2015) en partenariat avec ONU Femmes et plusieurs acteurs institutionnels et les organisations de la société civile impliqués dans la problématique de la prévention et de la réponse aux violences faites aux femmes et aux filles dans les espaces publics urbains, autour d’une réflexion et d’une concertation sur les recommandations du diagnostic réalisé, afin de renseigner le plan d’action du projet « Rabat, Ville sûre et sans violence à l’égard des femmes et des filles ».

Sensibiliser, Informer,Agir!
Photo@Googleimage
Les principaux résultats du diagnostic initial de l’Identification ont été présentés lors de deux ateliers. Le 1er se déroulant sur la sensibilisation et la prévention de la violence: Les campagnes de communication, le dialogue artistique, la mobilisation des associations de quartier, l’éducation (cursus scolaire / universitaire), la formation des acteurs locaux (transports, journalistes) Et 2eme Atelier consacré à l’accès des femmes survivantes de violence aux services essentiels.La formation des professionnels des services (santé, police, justice, services sociaux), l’existence / l’aménagement de cellules d’accueil ou numéros d’information, l’accès des femmes à l’information et leur participation à l’amélioration des services (promenades exploratoires)
A savoir que le choix des quartiers  s’est fait sur l’arrondissement de Hassan et Yacoub El mansour.Deux quartiers totalement différents au niveau de leusr composantes sociales, économiques, géographiques,et  urbaines. De cette étude « Rabat ville sûre et dans violence à l’égard des femmes et des filles » nous tirons les conclusions suivantes:Les causes du harcèlement sont ancrées dans une perception inégale des femmes et des hommes et seule la décontraction de cet imaginaire social et des représentations qui le véhiculent permettront, par l’élargissement  du cadre d’intervention, avec multiplication des actions , dont celles de la sensibilisation et de la conscientisation, en vue de la réduction des formes de violence à l’égard des femmes et des filles dans l’espace public.Et c’est certainemment vrai que "une ville plus sûre pour ses femmes et ses filles est une ville plus sûre pour tous ».
Enregistrer un commentaire