ACCUEIL

lundi 18 septembre 2017

Première rentrée scolaire pour Mohamed Hassad

Première rentrée scolaire pour le ministre de l’Education nationale

Une semaine après la rentrée des classes, le Ministère de tutelle a mis en oeuvre  un certain nombre de mesure afin d’accompagner les élèves, enseignants et établissements scolaires à travers tout le Royaume pour l’année 2017-2018 .Si désormais l’hymne national doit être chanté dans toutes les écoles marocaines, d’autres mesures disciplinaires sont instaurées pour toutes les années scolaires à venir.

Mohamed Hassad, ministre de l’Education nationale, ne cachait pas son enthousiasme et sa satisfaction  lors de cette conférence de presse organisée ce lundi 18 septembre afin de présenter les nouveautés de la rentrée scolaire, universitaires et de la formation professionnelle. Entouré de son équipe respectivement des autres ministères annexes, M.Hassad a dévoilé les points forts en matière scolaire « Je dois d’abord vous dire que cette rentrée scolaire 2017-2018 va rompre avec toutes les autres rentrées .Nous souhaitons l’implication de toutes  les différentes parties prenantes, corps enseignant, éducateurs,  administration , parents, société civile , élus, autorités locale et même vous les gens de la presse, nous demandons une plus grande ouverture et une  plus grande compréhension » .
Le ministre a précisé que cette rentrée actuelle ne constitue qu’une étape dans le processus  visant à rétablir  la confiance dans l’école marocaine et à promouvoir le système éducatif. Un bilan dont il a détaillé les points forts sur les nouveautés « Il y a d’abord le renouveau du modèle pédagogique, nous avons introduit le français dès la 1ère année  du primaire, avec une revue des méthodes et des approches pédagogiques d’enseignement des langues arabe et français selon l’approche syllabique et intégration de l’approche actionnelle ».
Un élargissement de l’offre scolaire, l’engagement par contrat de 24000 de professeurs,  la mise en place d’une section internationale dans le cycle du collège et élargissement des sections internationales du Baccalauréat Marocain avec la création de 27 nouvelles filières dans la formation professionnelle, ainsi que l’ouverture de 21 centres de formation dans les différentes régions du royaume.
La rentrée 2018-2019 se prépare déjà!
Désormais une réduction du nombre des élèves par classe  est de 25 élèves pour la 1ère année du primaire, et de 30 pour les autres niveaux ,tous cycles confondus « 9917 établissements ont été mis à niveaux et 799 internats et renouvellement de plus de 350 000 tables 233 000 tableaux, bureaux et chaises .Un renforcement des passerelles entre l’enseignement général et la formation professionnelle et entre cette dernière et l’enseignement supérieur est pratiquement possible » indiquera le ministre.
Cette rentrée se caractérise également par la mise en oeuvre d’un certain nombre de mesures d’accompagnement visant à instaurer la discipline et la rigueur dans le système dont notamment, le chant d’hymne national, la saisie quotidienne des absences des élèves et des enseignants sur le système Massar, la mise en place du suivi régulier et de l’accompagnement des établissements scolaires.
Dans ces nouvelles mesures et afin de pouvoir aider les élèves en situation de handicap, le MEN a adapté le curriculum du cycle primaire aux spécificités des enfants en situation de handicap et a mis en oeuvre le cadre référenciel du préscolaire « Lors de la préparation de la présente rentrée nous avions dans l’esprit que la reforme de l’école marocaine est possible mais à condition de renforcer la mobilisation sociale autour de ce chantier  qui constitue la 2ème cause nationale après l’intégrité territoriale » conclura le patron du MEN qui annoncera que le démarrage de l’année scolaire 2018_2019 commencera à partir d’octobre prochain  avec des mesures préliminaires qui  seront prises pour garantir des conditions optimales de l’acte d’enseignement-apprentissage.


Enregistrer un commentaire