ACCUEIL

vendredi 25 août 2017

Viol à M'dina bus

Viol à M’dina-bus :la vraie victime retrouvée
Phot@M'dina bus
On en sait un peu plus sur l’identité de la jeune fille, victime de  l’agression sexuelle et tentative de viol collectif  dans un bus à Casablanca. La victime de l’agression criminelle se nomme Zineb et est originaire de Salé, âgée de 26 ans et souffre de troubles mentaux.

http://actuelles.ma/blog/6386-6386/
http://actuelles.ma/blog/6368-viol-a-mdina-bus-justice-pour-imane/

Dans le communiqué que de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a diffusé nous pouvons lire “Dans le cadre de la poursuite des investigations menées par la Préfecture de police de Casablanca en vue de déterminer les circonstances dans lesquelles a été filmée la vidéo démontrant l’agression sexuelle dont a été victime une jeune fille à bord d’un bus de transport urbain à Casablanca, le service préfectoral de la police judiciaire de la même ville a pu retrouver, mardi, la jeune fille victime de cet acte criminel ». 
« Les données préliminaires disponibles indiquent que la victime, âgée de 26 ans, est issue de la ville de Salé, et avait déjà suivi un traitement à des périodes différentes pour des troubles mentaux », précise la DGSN, faisant savoir qu’elle faisait l’objet d’un avis de recherche sur la demande de sa famille après avoir quitté son foyer vers une destination inconnue depuis le mois de mai dernier.
Nous apprenons que le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca poursuit son enquête sur cette affaire, en attendant de déférer les six prévenus au parquet compétent près de la Cour d’appel de Casablanca dès la fin des procédures d’enquête.
Hier soir, plusieurs sites électroniques ont publié une vidéo où on voit  la mère  et l’oncle de la victime confirmant que Zineb qu’on aperçoit sur la vidéo est bien leur fille et nièce.

« Zineb s’est défendue farouchement ! »
La mère de Zineb a révélé que sa fille s’appelle Zineb et à 24 ans « Nous habitons à Salé et ma fille souffre de troubles mentaux depuis l’âge de 14 ans. Zineb disparaissait souvent de chez elle et ne donnait pas signe de vie. Non Zineb  n’a jamais eu de problèmes auparavant. Ma fille est orpheline de père, décédé depuis quelques années, je m’occupe d’elle toute seule ». Elle a indiqué qu’à l’heure actuelle, elle se trouve avec les enquêteurs à Casablanca et sera présentée au médecin légiste et au psychiatre ».
 Si la mère de Zineb calme et sereine se remet à Dieu pour tout ce qui est arrivé à sa fille, elle souhaite que  justice soit rendue dans cette affaire qui a indigné tout le pays « Ce n’est pas humain, ni religieux ce que ces garçons ont fait subir à ma fille, c’est indigne et révoltant, aucune fille ne mérite un pareil abus. Mais je m’en remets à Dieu et à la justice ».
L’oncle de la jeune Zineb raconte la scène et déplore l’indifférence de la part du chauffeur de bus, du receveur et des personnes qui s’y trouvaient au moment des faits et qui n’ont pas porté assistance à sa nièce Zineb «  Ce comportement ne fait pas partie de notre culture ni de nos valeurs. Je suis outré et indigné ».L’oncle détaillera toutes les souffrances psychiques, et traumatismes vécues au quotidien par la fille depuis son agression et aussi par toute la famille. 
« Mais ce qui me rassure est que bien que malade, Zineb s’est défendue farouchement et ça c’est une fierté. Elle a sauvé son honneur et celui de sa famille. Zineb est une « Batala » (championne) »souligne-t-il.
« Je voudrais profiter de ce passage pour remercier chaleureusement Sa Majesté le Roi qui a pris le dossier en main, et toutes les associations de la société civile qui nous ont soutenu dans ce difficile parcours. Quant aux citoyens et citoyennes qui ont réagit à cette hogra, Allah yejazikoum ». 
Selon les dires de l’oncle, Zineb a été convoquée le mercredi 23 août à Casablanca pour être entendue.
Que ce soit la victime, sa famille ou toute la société qui s’est indignée sur le sort de Zineb, nous avons besoin que cette affaire soit réglée, nous avons besoin que justice soit faite, même si ces criminels sont mineurs. Ils doivent rendre compte des actes abjects qu’ils ont commis, car il ne saurait exister d’impunité. 
Lire aussi:

http://actuelles.ma/blog/6368-viol-a-mdina-bus-justice-pour-imane/

http://actuelles.ma/blog/6381-viol-a-mdina-bus-la-societe-civile-se-mobilise/


Enregistrer un commentaire