ACCUEIL

mardi 14 mars 2017

#Festival Féminin Artistique et Culturel des Sourdes

Association Avenir Femmes Sourdes, l’œil et la main !
Phot@AFAS
L’initiative de l’association Avenir Femmes Sourdes AFAS, mérite d’être saluée.La1ère édition du « festival féminin artistique et culturel national des sourdes » est totalement organisée et financée par le peu de moyens dont disposent ces femmes .Pour ces citoyennes, ce festival est une manifestation certes mais c’est un appel et un cri  à la société et aux différents acteurs politiques, économiques et culturels d’arrêter de faire la sourde oreille et d’agir pour un éventuel appui, aide et soutien.



Pour rencontrer ces femmes et pouvoir échanger avec elles, j’ai eu besoin des services de Atika Zoubir, qui est interprète de la langue des signes, mais aussi membre fondateur de l’association AFAS. Atika m’accompagnera durant toute la visite des stands des différentes associations venues exposer au siège du conseil de la Région de Rabat-Salé-Kenitra. Devant cette toile de peinture géante, complètement esquissée par les mains de femmes sourdes de la médina de Rabat, se tient admirative, Nadia Lazrak, présidente de l’association, artiste-peintre, elle même sourde. Elle me confie « Ces artistes sont toutes sourdes, j’ai pu les rassembler, dans le même atelier. C’est le résultat de plusieurs mois de travail. Cette toile est totalement faite à la main. Moi je n’ai fait que les guider. C’est un travail fait avec amour et passion. Le résultat est époustouflant ».Exact, cette toile est une création artistique sublime, réalisée avec des matériaux et avec une qualité égale à celle que vous trouvez dans une galerie d’art. Si Nadia a réussi à réunir des femmes sourdes, de les faire sortir de leur isolement, elle a aussi eu cette idée d’organiser ce festival entièrement dédié à la femme sourde.
Phot@AFAS
Toutes les membres qui ont crée l’AFAS en septembre 2015 sont sourdes mais pas muettes. « Attention, m’avertit Atika, ces personnes refusent qu’on les appelle « les sourds-muets », stop aux clichés .Si elles sont sourdes, elles ont  toujours une voix, elles utilisent la langue des signes, un gestuel mais elles ne sont pas muettes pour autant»
Elles sont venues de tout le Maroc
Si vivre avec un handicap dans notre société est toujours considéré comme une  inaptitude, les femmes sourdes de l’AFAS ne l’entendaient de cette oreille. Elles ont saisi  leur chance en se regroupant dans une structure pour se prendre elles-mêmes en charge. Elles sont 40 femmes venues de tout le Maroc pour présenter dans ce festival  leurs produits fait-maison. Ces femmes exposent des tableaux de peintures, de la poterie, vannerie, produits de raphia, de la peinture sur verre, des habits traditionnels, caftans et djellaba et elles sont aussi d’excellentes pâtissières car leurs gâteaux  marocains sont délicieux. Ces femmes aussi sont conscientes du climat et sont impliquées dans tout ce qui touche l’environnement. Sur un stand sont exposés des produits de décoration et jouets totalement recyclés à partir de journaux et de papiers. Sur le logo choisi par l’association AFAS, on reconnait une silhouette de femme, une main dessinée traduisant la présence de la langue des signes.
Phot@AFAS
L’énergie, c’est leur signature !
Les organisateurs ont choisi le 8 mars journée internationale des droits des femmes pour le lancement de ce 1er festival féminin artistique et culturel national .Un programme pluridisciplinaire ouvert à tout le public, d’une durée de cinq jours. Exposition de photos , vernissage de tableaux ,défilé de caftans , ateliers de peinture, d’initiation au chant du  signe, chandansé  , des pièces de théâtre ,des spectacles pour enfants, des ateliers de sensibilisation entre autres , ce qui fait de cette manifestation ,un festival unique en son genre, et un  espace d’échange , de rencontre avec des femmes exceptionnelles ,accompagnées de plusieurs jeunes garçons sourds, venus leur prêter main forte. Une invitation à l’immersion dans la langue des signes mais aussi une découverte des créations artistiques des personnes sourdes, des femmes positives qui débordent d’énergie et c’est leur signature.
Journalistes en langue des signes
La chaine Youtube Sourdimad est le premier média d’information en langue des signes du
Maroc, qui informent les 60.000 citoyens sourds du pays. La formation des jeunes  se fait au centre de développement social solidaire et de culture des sourds basé à Tanger et qui  travaille notamment sur l’accessibilité et la citoyenneté des sourds via les technologies de l’information et la langue des signes. Crée par l’association Sourdimad, qui existe depuis 2005, cette ONG a pour mission  participer à toute action de développement économique, social ou culturel favorisant l’amélioration des conditions de vie des sourds du Maroc. Le centre Sourdimad est équipé d’outils et propose des formations en photo, en  vidéo et en montage. Les productions de vidéos pédagogiques, en éducation non formelle, instruction civique, économie domestique, connaissances générales, insertion sociale sont ensuite diffusées sur Internet pour la communauté des sourds du Maroc mais aussi à travers le monde entier. Parmi ces vidéos réalisées 100% par ces jeunes sourds, on peut citer l’hymne national du Maroc interprété en langue des signes Internationale Artistique (chantsigne), une vidéo sur la prévention santé tabac, une autre sur le langage symbolique des fleurs en LS, la journée mondiale des sourds 2012.Et pourquoi pas plutard une WebTV pour personnes sourdes mais pas muettes.


Enregistrer un commentaire